Vivre ensemble

Quand l’école « frotte » les valeurs de la famille

Vous parlez d’études supérieures avec vos élèves. L’un(e) d’entre eux vous dit que « ça ne sert à rien parce que, dans sa famille, de toute façon on n’obtient pas de diplôme, et certainement pas les femmes ». Comment réagir ?  

 

Cet exemple touche à la question des études et de la place de la femme dans la société, mais il arrive dans de multiples circonstances que le message éducatif de l’école entre en tension avec celui de la famille. Lorsque c’est le cas, il ne sert à rien d’attaquer le sujet trop frontalement en mettant les postions de la famille dans le camp de l’ennemi. S’il y a conflit de loyauté, quels que soient vos arguments, vous avez peu de chances de gagner face à l’attachement familial.

 

En face à face avec la famille, on ne fait pas le poids

De ce fait, tout l’enjeu est donc de faire prendre conscience des différences de références, d’aider le jeune à comprendre qu’il n’est pas obligé de « choisir son camp » et surtout de l’amener à faire un chemin de réflexion à ce sujet. Plus que pour d’autres thématiques, le chemin est régulièrement long avant qu’un jeune n’assume complètement un écart de position culturelle par rapport à sa famille.

À court terme, s’intéresser

À court terme, l’idéal est d’accueillir la position du jeune et de lui poser des questions pour mieux la comprendre, par intérêt également pour sa position familiale. L’art de la question est donc ici à nouveau important, associé à l’objectif d’aider le jeune à bien formuler ses positions familiales (Annexe 7). Plus elles seront claires pour lui, mieux il pourra ensuite les faire dialoguer avec d’autres. Une fois ces positions clarifiées, il est également bon de poser des questions de manière à faire prendre conscience du décalage entre ces positions et celles de l’école et/ou de la société.

 

À moyen terme, approfondir la relation entre tradition et modernité

À moyen terme, si ce genre de cas n’est pas isolé, il peut être bon de faire un travail sur l’Histoire du féminisme, sur des trajectoires de vie contemporaines, sur l’évolution des structures de famille aujourd’hui. L’idée est de bien faire comprendre les enjeux aux élèves : face au pouvoir que donne un revenu, face aux risques réels de séparation, face aussi à l’évolution de la vie lorsqu’on est « au foyer ».

 

À moyen terme toujours, il est intéressant de parler des droits et devoirs des parents, montrant que la responsabilité de subvenir aux besoins des enfants revient autant à la mère qu’au père (selon leur accord familial). Il est également plus que judicieux de faire rencontrer aux élèves différents modèles de personnes (femmes comme hommes) qui ne correspondent pas au modèle traditionnel, qui en proviennent éventuellement et qui ont choisi avec succès de prendre d’autres positions.

 

À moyen/long terme, mettre en place un projet ?

À moyen/long terme, il est intéressant de faire un projet avec une association défendant les droits des femmes, avec des plannings familiaux, avec des associations actives sur ces thématiques.

    • Fiches sur les arbres d’ascendance et autres exercices de travail des racines :

    www.ecolecitoyenne.org/fiche/activites-dancrage

    • Associations travaillant sur la gestion de ce genre de tensions familiales :
    • http://www.viefeminine.be/
    • http://www.lavoixdesfemmes.org/web/
    • La plateforme MATHILDA propose plus de 80 vidéos, accompagnées de ressources pédagogiques, sur les thématiques de l’égalité entre les sexes, dans tous les domaines. Cette plateforme collaborative permet également d’échanger des idées, des questionnements et des réalisations :

    https://matilda.education/app/

    Une émission érudite mais très accessible, souvent passionnante, qui s'intéresse au sexisme en partant des hommes. On y entend des spécialistes parler (en vrac et dans le désordre) de sexualité, d'injonctions sociales, de tâches ménagères, de harcèlement, de violence, de langage... Le tout avec une ambition affichée : faire “table rase” de la domination masculine.

     

    Ressources spécifiques dans ce guide

    • Annexe 7 : La maïeutique, art de questionner les esprits

     

    Pour jouter ou en débattre autrement (voir Annexe 9)

    • Faut-il des quotas hommes-femmes ?
    • Faut-il féminiser et inversement les noms masculins de profession ?
    • Faut-il éduquer de la même manière les filles et les garçons ?
    • Faut-il stopper la mixité dans les écoles secondaires ?
    Sommes-nous tous égaux ?

europe logo white

THE E-LEARNING TOOL

EUROGUIDE EU flag

This project is co-funded by the Internal Security Fund of the European Union – GA N° 871038