Société et idéologies

Le christianisme, une religion d’aujourd’hui ?

Des élèves critiquent « les chrétiens » en disant que « c’est une religion de pédophiles ». Dans la classe, certains le prennent mal et répondent que c’est une religion d’amour et que ce sont les non-chrétiens qui sont dans l’erreur. Le débat s’emballe. Que faire ?

 

La situation du christianisme en Belgique est assez particulière. D’une part, le catholicisme reste la religion la plus pratiquée et ses influences sont profondes sur la culture comme sur le système (notamment scolaire). D’autre part, la pratique est devenue tellement minoritaire que les chrétiens jeunes et pratiquants sont aujourd’hui plus que des exceptions. En outre, cette situation peut être compliquée par la présence de chrétiens d’origine étrangère qui, eux, sont en général davantage pratiquants tout autant que dans des schémas moins sécularisés. Enfin, l’histoire de notre pays a été traversée par plusieurs « guerres de religion » dans des dossiers politiques, et ces périodes de l’histoire également ont laissé des blessures chez les uns et les autres.

 

Le christianisme, entre omniprésence et grande fragilité

Dans ce contexte, il va de soi que des événements pédophiles peuvent à la fois alimenter l’animosité de certains par rapport au catholicisme, et la détresse d’autres par rapport aux fragilités de leur religion.

À court terme, mettre de l’ordre dans les idées

À court terme, il est important de gérer le débat et, avec des questions ou des recadrages, d’éviter les stéréotypes afin d’établir les faits tout autant que les parties du christianisme qui seraient en jeu (voir Annexe 3). A cette fin, un tableau distinguant « faits » et « émotions » peut être facilement construit directement avec les jeunes (Annexe 4). Dans les discussions entre chrétiens et non chrétiens plus encore que dans les autres, il est intéressant de reprendre les différences de points de vue d’un côté, et les points communs de l’autre, sachant qu’en fait, ces derniers sont nombreux.

 

Il est tout aussi important de bien rappeler qu’il est bon d’être en désaccord, tant que le débat est serein, et en particulier sur des sujets que personne ne peut vérifier.

 

À moyen terme, approfondir l’histoire

À moyen terme, il est intéressant de revenir sur l’histoire du christianisme au sens large, en lien avec l’évolution de sa pratique ces dernières décennies. Le but est de mieux comprendre la particularité de cette religion dont la pratique est très différente en Belgique ou dans le monde par exemple. Il est également intéressant de revenir sur la question du célibat des prêtres, autant du point de vue théologique que du point de vue historique. Dans ce travail, il sera opportun de bien distinguer le personnage « Jésus », ce qu’on sait de sa vie et de son message d’un côté, et l’histoire de l’Église catholique de l’autre.

 

À moyen/long terme, il est de nouveau intéressant de faire des projets qui mettent en perspective les christianismes par rapport aux autres religions, qui permettent de comprendre la place que prend cette religion dans l’ensemble du tableau mondial.

europe logo white

THE E-LEARNING TOOL

EUROGUIDE EU flag

This project is co-funded by the Internal Security Fund of the European Union – GA N° 871038